Quel budget prevoir pour une poutre IPN ?

La poutre IPN est un matériau souvent métallique généralement en construction. Ce matériau est utilisé par les professionnels afin de supporter des charges très lourdes. Elle existe en plusieurs matières différentes et peut être exploitée horizontalement ou verticalement. Installée dans une maison, elle permet de remplacer les murs porteurs afin de profiter de plus d’espace. Elle est parfaite pour créer un style industriel dans une construction nouvelle ou ancienne.

Poutre IPN : à quoi ça sert ?

Son principal rôle est de remplacer des murs porteurs pendant les rénovations. Elle permet ainsi d’éviter tout risque d’effondrement. Pour ouvrir un mur de séparation entre une cuisine et un salon (soutien de mur porteur) par exemple, c’est l’accessoire indispensable. La poutre peut aussi renforcer des cloisons ou même soutenir des planchers. Elle a une forme en I avec des ailles inclinées et laminées à chaud. Toutefois, cette poutre existe en version normalisée (IPN) et européenne (IPE). La différence se situe juste au niveau des ailles. En profil normal, elles sont inclinées de 14 % tandis que le profil européen ne l’est pas. De plus en plus appréciée, elle est utilisée en décoration d’intérieur ou elle rencontre un franc succès.

Les normes et dimensions de poutres IPN

Une poutre IPN avec ses ailes a donc la forme d’un H allongé. La barre transversale représente donc sa hauteur et c’est de là qu’elle tire son nom. Cette hauteur varie entre 80 et 600 millimètres. Lorsqu’elle mesure 80 mm de haut, elle est dénommée IPN 80. Les poutres sont commercialisées en hauteurs standards de 80, 100, 160 et 200 millimètres. La norme veut que la hauteur de chaque poutre IPN corresponde à deux fois sa largeur. Une poutre IPN 120 aura donc 120 mm de hauteur et 60 mm de largeur.

Le poids global supporté par une poutre dépend du matériau dans lequel elle a été construite. Il existe des IPN en acier, fer forgé, verre, bois, aluminium, etc. par exemple, un IPN 160 peut supporter jusqu’à 7452 kg (s’il mesure deux mètres de longueur). La détermination de la charge et de la poutre correspondante obéit à des règles de calcul strictes, dépendant du matériau et de la forme des poutres utilisées.

Prix et pose d’une poutre IPN

Le budget de pose des poutres IPN varie en fonction de la charge à supporter et de la main d’œuvres de l’artisan qui réalise les travaux. Il faut compter entre 40 et 50 € de frais par heure de travail. L’acier est le matériau le plus usité, mais il peut rouiller facilement. Toutefois, il est très résistant et durable. Il coûte entre 10 et 65 euros le mètre. L’aluminium est plus léger et design. Facile à manipuler, il revient entre 250 et 600 euros pour un mètre. Les poutres en verre sont idéales pour les vérandas ou la déco intérieure. Un peu moins utilisées que les autres, légères et transparentes, elles coûtent entre 100 et 400 euros pour un mètre linéaire. Il est aussi possible de trouver des IPN en bois (5 à 25 euros), fer (15 euros) et acier galvanisé (100 à 300 euros) par mètre linéaire.

Categories

Derniers articles